silo

Le collectif SILO

 

Les activités développées par SILO sont multiples. Nous nous définissons comme un collectif d’artistes, un label de musique et une maison d’édition, mais avant tout un groupe d’amis. Notre rencontre remonte à quelques années lorsque nous étions encore étudiants. Le désir de se rassembler pour créer et la nécessité de s’organiser face aux contraintes qui nous sont imposées nous ont amenés à identifier les prémices de ce que deviendra plus tard le collectif SILO. Par la suite, ce petit groupe d’amis s’est enrichi de nouvelles individualités, dessinant des pratiques aussi diverses qu’affirmées.

 

Plus qu’un collectif d’artiste, nous pouvons nous définir comme une force en perpétuel devenir, un champ de potentiels. Nous n’avons pas de limites concernant les membres qui nous composent ou quant aux topographies que nous habitons. Nous sommes dispersés (Lyon, Paris, Haute-Loire, Cannes et Clairan) et pourtant unis, toujours un regard vers le dehors. Car c’est bien du dehors, c’est à dire de la rencontres avec l’autre, que provient notre énergie. Et cette pensée du dehors est une pensée de résistance. Elle affirme la nécessitée d’un métissage technique et conceptuel. Elle sous-entend un vas-et-vient permanent entre plusieurs individualités, elle se vit au quotidien.

 

Nous inventons au jour le jour nos propres méthodes pour avoir toujours un oeil disponible sur le dehors avec lequel nous conjuguons. Aucun médium n’est évincé et nous essayons de faire en sorte que chaque parole puisse être entendue, qu’elle émane du collectif ou qu’elle en soit extérieure. Ainsi nous éditons disques vinyles, cassettes audios, livres, affiches, nous organisons des concerts sauvages, des soirées d’écoutes en multiphonie, des lectures, projections, expositions, performances, happening, émission de radio, manifestations … Nous conjuguons nos erreures avec nos savoir faire. Nous nous glissons dans chaque espace que nous pouvons investir.

 

Cependant, il existe un lieu que nous avons élu comme notre fief : l’ancienne cave coopérative de Cannes-et-Clairan et sa cuve attenante rebaptisée le Silo. Les propriétés acoustiques du Silo et l’atelier typographique de Jean-Claude Bernard, notre hôte et habitant de cette cave, fondateur des Éditions Encre et Lumière, en font un territoire de création inépuisable. Ce lieu chargé d’histoire est pour nous un point de ralliement, un ancrage qui nous prodigue sécurité et quiétude. Chaque année au mois de septembre, nous y invitons autant d’individualités qui souhaitent partager avec nous ces moments de vie. Il s’agit de s’essaye à des pratiques nouvelles et hybrides au sein de cet endroit que l’on désire en marge des espaces-temps balisés.

 

Nous nous inscrivons dans une scène artistique qui voit émerger de toute part de nombreuses initiatives qui font échos à notre élan. Des quatre coins du pays, comme ailleurs, nous observons un désir commun de faire s’entrecroiser les publics, les lieux, les luttes sensibles et politiques, qu’il s’agisse de la musique, d’édition, ou bien de quelques pratiques artistique qu’il soit. Il est un air du temps que nous cherchons à traverser. Essayer de saisir et de jouer avec la température du monde…Nous ne devons nous soustraire à cet air du temps car il est bien l’endroit où s'inscrivent les effets d’une politique, d’une création, d’un désir.